java : Drag & Drop sur un JTable

Drag & Drop sur un JTable

Dans nos application moderne il semble logique de pouvoir faire du DND à gogo, pourtant ce n’est pas des plus simple, avec certain langage de le faire,  d’où cette exemple qui m’a fait un peu travaillez et arrachez un ou deux cheveux de ma longue chevelure de geek…

Bref, voici l’essentiel :

  1. Il faut que le composant puisse être pris (drag) et/ou déposé (drop)
  2. Il faut convertir le composant en donnée exportable et transportable (Transferable)
  3. Il faut pouvoir restaurer les donnée correctement et suivant le type les restaurer de tel ou tel manière …

Lire la suite

Raid logiciel sous GNU/Linux

Voici un petit trucs fort intéressant, la création d’un raid logiciel sous GNU/Linux (ici Ubuntu, mais théoriquement c’est la même chose pour toutes les distribution).

But : Créer un raid logiciel à partir d’un disque contenant des données (/dev/sda) et d’un autre disque vide (/dev/sdc).

Rappel : Un raid logiciel contrairement à un raid matériel repose uniquement sur du logiciel (d’ou le nom 😉 ), l’avantage c’est un gain de mobilité (en effet pas besoin de rechercher le même matériel pour restaurer ces données); l’inconvénient, petite perte de performance.

Procédure :

  • On suppose que l’on est en mode super utilisateur (root)
  • Installer mdadm : aptitude install mdadm
  • Mettre le flag de la partition (ici la 5ième donc /dev/sda5 et /dev/sdc5) sur raid : parted -s /dev/sda set 5 raid on et parted -s /dev/sdc set 5 raid on
  • Création du raid : mdadm -C /dev/md0 --level=1 -n=2 /dev/sda5 /dev/sdc5 => mdadm : array /dev/md0 started
  • Vérification : mdadm --detail /dev/md0
  • Regarder l’état d’avancement de la « reconstruction » (attention pas de rebootage durant cette phase ….) : cat /proc/mdstat ou watch cat /proc/mdstat ou mdadm --detail /dev/md0 | grep Rebuild
  • Une fois fini, n’oubliez pas de changer le fstab si vous voulez que cela soit monter automatiquement.
  • Si aucun système de fichier n’était présent sur /dev/sda5 ou /dev/sdc5 il vous faudra le créer via les outils habituels en prenant /dev/md0 comme disque de référence.

Remarques :

  • Les partitions doivent être identique en terme de taille mais ne doivent pas nécessairement être dans le même ordre.
  • Le cas illustré est du raid miroir.
  • Dans tout les cas faites une sauvegarde AVANT de faire quoi que se soit.

Info :

petit retour sous blender …..

Cela fait longtemps que j’ai envie de faire de la 3D, seulement pas de temps encore moins de patience et surtout pas de technique!

Bref, me disant que c’était sympa d’explorer un peu le logiciel, sachant que se lancer dans un gros projet (enfin pour moi, dans le sens : idée de ce que je veux modeler + texture + éventuelle animation + ….) précis m’est encore inaccessible. De temps en temps je fait un peu de modélisation, enfin je joue à faire de la modélisation soit en suivant un tuto, soit en touchant a tout et regardant ce que cela donne. Puis un peu de muscle et puis dernièrement un peu d’animation …

Bref, je commence à avoir fait un tour léger du logiciel, une fois que j’aurais vu un peu plus les textures et autres je pourrais envisager d’aller plus en profondeur. 😉

Vu que je suis content d’avoir réussis quelque chose je vous invite à voir la chose (je voix pas d’autre nom …) que j’ai faite! Le but était de m’entrainer pour jouer un peu avec l’animation.

Je suis parti d’un cube déformé en taille, que j’ai tourner puis sculpté. Après j’ai ajouter un texte. J’ai mis des couleurs dans les différents matériaux de tout ceci, joué un peu avec la transparence. Et ensuite ajouté l’animation.

C’était la première fois que je jouait avec l’animation, et franchement c »est assez simple, cela prend du temps (enfin pour le moment) mais je suis content. Pour plus d’info sur l’animation dans blender je vous invite à regarder ici et pour les débutants surtout de ce coté. Malheureusement, tout ceci est en anglais…

La vidéo :

Plus d’info sur blender :

Gmail ou comment l’avoir dans le cul pour les fonctionnalités jabber

Récemment, j’ai découvert divers fonctionnalité jabber, notamment le chat dans un salon de cuir de discutions.

C’est génial, je dirait même très intéressant, seul hic, avec un compte gmail, on est plus vraiment du jabber mais bien un dérivé de XMPP[1] [2] de ce fait certaine fonctionnalité ne sont plus présente ou incompatible!

Exemple :

  • Transfert de fichier
  • Marque page des salons de discussions intéressant
  • Contacter une personne en privé ou prendre sont adresse dans un salon de discussion

Bref fait chier!

Notes

[1] sur lequel jabber est basé

[2] si je retrouve le lien je vous le met!

Des scripts perso pour se facilité la vie

Sous GNU/Linux un petit script peux souvent facilité la vie, et allégé mais surtout accéléré certaine tâche.

Qu’est-ce qu’un script?

Un script est une suite d’instruction enregistré dans un fichier, qui peuvent être exécuté en lançant ce fichier, dans l’interpréteur de script. Souvent nommé script bash, shell, …

Stocker et accèder facilement à ces scripts

U!ne fois votre script fait, vous pouvez l’enregistrer dans un simple fichier texte, soit avec l’extension .sh, soit sans extension (après tout on est sous Linux!). Personnellement, j’ai un dossier nommé .myScript, dans mon répertoire home (donc /home/grummfy/.myScript/). Afin d’accédé à mes script je doit tapé
~/.myScript/nomduscript.sh.

Ce n’est pas pratique du tout!

Afin de ce facilité la tâche, je désire que le PATH inclut mon dossier de script. Le PATH est une variable système qui défini le chemin (path = chemin en français) vers les différent répertoire contenant, notamment, des exécutables.
Je pourrais très bien tapé
set PATH=.....}}
mais je n’en voix pas l’utilité et surtout je trouve cela lourd.

Reprenons donc à la base. En principe, lorsque vous lancer la console ou interpréteur de commande, vous lancer un programme qui va aller chercher toute une série de préférence utilisateur, notamment dans le fichier script ~/.bashrc

Modifions donc ce fichier, en y ajoutant ceci :

 # set my batch dir PATH=~/.myScript/:"${PATH}" 

La première ligne étant un commentaires, et la deuxième l’instruction qui ajoute le chemin vers mon dossier de script.

Pour rappel, le ~ est un raccourci pour /home/vous/, dans mon cas /home/grummfy/

Aller plus loin

En effectuant divers recherche sur votre moteur de recherche préféré (Google, live search, Yahoo, …), vous devriez pouvoir trouvez énormément de tuto pour des scripts, que se soit linux, windows, bsd, mac ou autre.

Néanmoins, voici quelques pistes :

ps : Non GNU/Linux n’est pas le seul à possédé des scripts, mais ici je m’y réfère car je parle de ce que j’ai sous la main….